Les aromates dans la cuisine italienne


La cuisine italienne? Vous en parlez à tous vos amis, reconnue à travers le monde, ses plats mettent tout le monde d’accord. Mais comment décrire ce je ne sais quoi qui fait de la cuisine italienne, la cuisine 🤌italienne🤌? Rien de plus évident, ces saveurs viennent tout d’abord des ingrédients gorgés de soleil, les légumes cultivés avec amour, la pasta préparée avec attention mais surtout, les aromates qui viennent combiner l’ensemble dans un plat divin et complimenter cette gastronomie riche en saveurs.

Durant des années, les épices et aromates ont été plus recherchés que l’or ou l’argent, aujourd’hui, bien qu’ils soient accessibles beaucoup plus facilement, ils ne perdent pas leur valeur pour autant. 

Donc tout le monde le sait, les épices sont un élément important dans les cuisines du monde mais particulièrement dans la cuisine italienne. Cette cuisine reconnue pour son authenticité, sa couleur et ses saveurs utilise justement toutes sortes d’aromates et herbes pour nous délivrer cet instant de bonheur, de confort et de bien être que nous retrouvons dans une bonne sauce maison. 

Mais d’abord, avant de vous présenter les différents aromates que nous pouvons retrouver dans la cuisine italienne, parlons d’abord de la différence entre ces derniers et les épices. 

💡Le saviez-vous? 

Les aromates proviennent essentiellement de plantes, et peuvent facilement se cultiver chez soi dans un petit potager ou des plantes d’appartements. Les épices quant à elles ne viennent pas essentiellement des plantes mais peuvent provenir de tous horizons. Elles peuvent provenir d’écorces, de fleurs, de feuilles, de fruits, de bulbes et de graines. 

Les plantes aromatiques elles peuvent se préparer fraîches tout droit sorties du pot, ou bien séchées pour un usage ultérieur. 

Les épices, sont souvent obtenues suite à un processus de séchage ou une transformation autre, et proviennent le plus souvent d’orient. 

Voila ça sera tout pour le point culture du jour, maintenant passons aux choses sérieuses, le nerf de la guerre, le fil rouge: 

Quels sont les aromates et épices utilisés dans la cuisine italienne?

Commençons par le roi de tous, le king de l’assiette, j’ai nommé…

Monsieur Basilic :

Possédant le titre de roi, le basilic est un incontournable de la cuisine italienne. Plante de jardins ou d’intérieur facile d’entretien et d’utilisation. Le basilic égaye autant un plan de travail que vos assiettes. Consommé frais en plein mois de juin ou séché par vos soins au mois de Décembre. Monsieur Basilic ne cessera de vous régaler tout au long de l’année. Par exemple, le basilico genovese (provenant de Gènes, bien évidemment) est même à l’origine de la fabrication du fameux pesto alla genovese connu pour ses propriétés digestives et anti oxydantes. Donc bien sûr, à partir de maintenant vous n’oublierez pas de mettre du basilic dans tous vos plats! 

Recette de pesto :

Râpez le parmesan. Épluchez la gousse d’ail, coupez-la en 2 et dégermez-la. Mixez le basilic, l’ail et les pignons. Ajoutez le parmesan, l’huile d’olive, le jus de citron et mixez encore quelques secondes. Salez et poivrez en fonction de vos goûts.

Pour finir, pour un plat de pâtes au pesto, conservez une petite quantité d’eau de cuisson afin de délayer la sauce si nécessaire.

Poursuivons avec le deuxième mais pas des moindres, veuillez faire de la place pour…

Monsieur Origan :

En plus d’un goût si particulier et si bon, ses propriétés antiseptiques et son parfum singulier sont des éléments parfaits pour ajouter une touche de charme italien à votre plat.

Petit conseil sous forme séchée, parsemez de l’origan dans vos sauces, pizzas ou viandes pour relever vos bons petits plats. 

Le Safran :

Autrement appelé afferano (et oui on vous apprend aussi à parler italien ici) est issu de la culture de crocus savitus il est cultivé en Italie dans la région des Abruzzes près de l’Aquila. Nous pouvons noter parmi ses nombreux bénéfices ses capacités colorantes, aromatiques et antioxydantes. 

Et vu qu’ici on est gentils, voici une petite recette pour pouvoir faire goûter le safran à vos amis : 

Je vous présente le risotto alla milanese

D’abord, il va falloir que vous prépariez votre bouillon.

Pour ça, faites rissoler l’oignon émincé dans 3 cuillères à soupe d’huile d’olive. Une fois l’oignon légèrement doré, ajouter le riz et laisser rissoler à nouveau durant 3/4 minutes à feu moyen en mélangeant régulièrement.

Ajouter 2 louches de bouillon à votre riz, mélanger. Lorsque le riz a absorbé quasiment tout le bouillon, en verser une nouvelle louche. Poursuivre cette opération jusqu’à la cuisson du riz (compter une vingtaine de minutes).

Quelques minutes avant la fin de la cuisson, ajouter le safran, bien mélanger, saler. Ôter du feu, déposer le beurre, mélanger, puis ajouter le parmesan râpé, (les plus gourmands en ajoutent dans leur assiette). Servir bien chaud. Et régalez vous ! 

Le Romarin :

Maintenant, bienvenu au romarin comme ses camarades, le romarin possède des qualités antioxydantes et digestives ! En plus d’être délicieux sous forme d’infusion, vous pourrez profiter de ce goût singulier et réconfortant vous pourrez le consommer dans vos sauces, assaisonnement de viandes ou poisson mais surtout sur la focaccia al rosmarino.

Le thym : 

💡Le saviez-vous ? Le thym possède de fortes propriétés désinfectantes !

On pourra l’utiliser dans avec des viandes ou du poisson pour relever le gout mais aussi il est excellent en marinade !

Et enfin, pour finir en beauté, parlons de..

La sauge :

La sauge est une plante considérée comme une plante médicinale grâce à sa forte teneur en vitamine K. Elle s’accommode à la perfection avec des viandes, des farces ou même avec le riz ! 

Saveur très douce subtile mais singulière en même temps, vous pouvez la cuisiner dans un bon plat de pâtes, on vous donne la recette ? 

Faire fondre le beurre dans une casserole. Laver et ciseler la sauge puis la laisser confire pendant quelques minutes à feu doux. Surveiller pour qu’elle dore… Sans griller.

Égoutter les pâtes, les passer sous l’eau froide pour stopper la cuisson puis les verser dans la casserole.

Faire sauter le tout pour bien enrober les spaghetti de beurre parfumé à la sauge.

Assaisonner et parsemer de copeau de parmesan frais avant de servir.

Sur cette belle recette, je vous souhaite de bien manger et de vous régaler ! 

A très vite!


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.