Zoom sur l’histoire des pastas !


Les pâtes sont apparus en Italie en 1292, introduite directement par Marco Polo, qui les rapporta de ses voyages sur le continent Asiatique.

Cependant, notons que les « macaronis » remontent à la Rome antique en Italie, par ailleurs, une légende populaire dit que les pâtes ont été inventées par le dieu grec du feu « Héphaïstos ». Les pâtes étaient sans aucun doute bien connues des Grecs et des Romains qui en sont en quelques sortes les créateurs. Ils ont notamment mangé un gros type de nouille appelé « laganon » en grec, autrement l’équivalent des lasagnes. Cependant, cette pâte n’était pas cuite à l’eau comme les lasagnes, mais cuite sur une pierre chaude ou cuite au four, une pensée pour les fours à pizza.

Retour en arrière, l’Italie médiévale :

Vers l’an 1000, on trouve le premier livre enregistré « De arte Coquinaria per vermicelli e macaroni siciliani » du puissant patriarche d’Aquilée, Martino Corno. On pouvait y retrouver la première recette de pâte.

La production industrielle à petite échelle de pâtes sèches remonte à 1150 : le géographe arabe Al Idrisi rapporta par la suite qu’à Trabes, à environ 30 km de Palerme, de grandes quantités de pâtes étaient produites et exporté partout, en Calabre et dans les pays musulmans et chrétiens.

En 1279, un soldat génois inscrit un panier de pâtes sèches (‘una bariscella plena de macaroni’) dans son inventaire. Un document de 1244 et un document de 1316 attestant de la production de pâtes en Ligurie indiquent que les pâtes étaient largement connues à cette époque en Italie.

Entre 1400 et 1500, la production artisanale de « spaghetti » se répand en Ligurie, comme en témoigne la création de la Guilde des fabricants de pâtes à Naples en 1546 (le plus ancien document conservé).

Au XVIIe siècle, les pâtes constituaient une partie importante du repas quotidien dans toute l’Italie car elles étaient bon marché, facilement disponibles et variées.

Plus récemment, au XXème siècle :

Le développement remarquable des pâtes au début des années 2000 est lié aux exportations, atteignant un record de 70 000 tonnes en 1913, principalement vers les États-Unis. Plus tard, de grands importateurs ont commencé à produire les leurs et les fabricants de pâtes ont rapidement conquis le monde.

En 1917, Fereol Sandragne brevète le premier système de production de pâtes en continu (à la chaine). Pendant ce temps, la révolution bolchevique a mis fin aux importations italiennes de blé russe. Les producteurs de pâtes se sont d’abord tournés vers le blé français et américain, mais aujourd’hui la majeure partie du blé utilisé pour fabriquer les pâtes vient d’Italie, avec seulement quelques-uns importés d’Australie.

En 1933, la première presse à imprimer des pâtes entièrement automatique est sortie. Il a été développé et construit par deux ingénieurs de Parme, Mario et Giuseppe Brabanti.

Aujourd’hui, les pâtes sont répandues dans le monde et plus particulièrement en Europe, en Amérique ainsi qu’en Australie. Les principaux types que vous pouvez trouver sont les macaronis et les spaghettis, mais il existe de nombreux autres types.

En 2022, l’Italie reste le leader des pâtes en proposant une multitude de variété de pâtes que l’on ne retrouve nul part ailleurs. Pas besoins de réfléchir, si vous voulez déguster les meilleures pas pâtes qu’il soit, il vous faudra prendre la route de l’Italie.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.